mardi 15 juin 2010

Usages de l'Internet mobile : quelques chiffres

Vu sur le journal du net ce matin (ici), 57% des Français estiment que leur terminal peut se connecter à Internet mobile. Et de fait, le troisième usage le plus développé selon GroupM / SFR Régie est la connexion à Internet et la navigation sur le web depuis son mobile, un chiffre en croissance de 100% sur un an ! Voir les principaux graphiques de l'étude ci-dessous.

Quelques autres chiffres intéressants vus ici :

-> 61 millions de cartes SIM en France
-> Augmentation de 82% du nombre de SMS envoyés en 2009
-> 62% des utilisateurs de portables prennent des photos, 31% font des vidéos
-> 42% des smartphones vendus en 2009 sont des Iphone. RIM (Blackberry) est 3ième après Symbian, avec 15% de parts de marché
-> Un client paie en moyenne 37€ par mois ses consommations mobiles, un chiffre en baisse constante depuis 2005 (mais faible baisse à mon avis: j'espère que la 4ième licence mobile obtenue par Free fera baisser drastiquement les forfaits !)

-> Dernière info intéressante : Apple aurait déjà engrangé 60M de US$ avec sa régie mobile IAd, selon cet article de Silicon Sentier.

Ceci ne fait que confirmer que l'effort réalisé par l'ensemble des fabricants de smartphones (Apple avec l'Iphone 4 en tête) pour combler l'écart de puissance entre terminaux mobiles et PC commence à porter ses fruits : avec une expérience utilisateur en constante amélioration, une augmentation de la vitesse de connexion et de traitement des données, le réflexe web mobile se développe de plus en plus vite.

Pour ma part, et alors que mon beau-père me demandait comment venir chez mes parents en voiture il y a quelques jours, j'ai pris conscience qu'à force d'utiliser l'appli Maps de Google sur mon Iphone mon premier réflexe a été de lui dire de sortir son GPS... alors qu'il n'a qu'une carte routière et un téléphone portable "classique"... :-) Et oui, je me rends compte qu'il est pour moi désormais absolument normal d'avoir un GPS (ou toute autre appli maps) à portée de main partout où je me trouve... Pire, que le comportement inverse me parait anormal... C'est un peu comme le téléphone mobile : au Lycée je n'avais pas de téléphone mobile, et cela ne me posait aucun problème. 10 ans après, je n'imagine pas partir en we sans mon smartphone !

On s'habitue si vite à une technologie qui simplifie et intensifie des usages utiles !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire